Comment choisir un bon granulé de bois ?

Le granulé de bois, aussi appelé « pellets », est un combustible qui a su séduire un important nombre de consommateurs en raison de ses caractéristiques pratiques. D’autant plus que la proposition de produits associés à ce combustible (poêles et chaudières) tend de plus en plus à se diversifier sur le marché. Les lignes qui suivent vous renseignent davantage sur le granulé de bois et ses critères de sélection.

Granulé de bois : définition et avantages d’utilisation

Le granulé de bois  est  un combustible compacté qui se présente sous la forme d’un bâtonnet cylindrique. Il s’obtient à l’issu du recyclage de résidus de bois (sciures ou copeaux). Ces résidus sont alors séchés en vue d’atteindre un certain taux d’humidité, au dessous de 10%. Il faut noter que la production de granulé de bois a connu un essor considérable au cours des dernières années, et ce en raison des avantages que procure son utilisation.

L’utilisation du granulé de bois est en effet plus économique par rapport à celle du fioul ou celle de l’électricité (jusqu’à 60% moins cher). Et sur le plan écologique, le bilan carbone des granulés est relativement faible comparé à celui des autres sources d’énergies.

Enfin, bien que les appareils à granulés soient connus pour être plus onéreux, il faut plutôt considérer le fait qu’ils représentent un choix d’investissement facilement amortissable et écologiquement responsable sur le long terme. C’est notamment le cas de la poêle à granulés Reims.

Critères de sélection d’un bon granulé

Quelques critères sont à considérer lors de l’achat d’un granulé de bois. Acheter des granulés de bois pas cher n’est en effet intéressant que si les pellets permettent un rendement optimal. Pour ce faire, préférez les granulés de petites tailles (2 à 3 cm de longueur et 6 à 8mm de diamètre) car ceux-ci circuleront facilement dans le système de chauffage. Évitez les granulés avec additifs, ils créent beaucoup de cendres et sont nuisibles à l’environnement.

Un taux d’humidité de 8 et 10% procurera en outre un bon rendement à votre appareil. Puis, assurez-vous que le pourcentage de durabilité mécanique des granulés avoisine les 95% afin que ceux-ci soient résistants à l’effet d’un éventuel choc.

Il est par ailleurs recommandé de choisir un granulé avec un taux de fine (résidus issus des opérations de fabrications et de transport) inférieur à 1%. Cela évitera aux granulés à se condenser trop rapidement et à augmenter votre consommation. A noter que plus la densité des granulés est supérieure, moins il y a de fines.

Il faut savoir que les performances de chauffe peuvent être maximisées grâce à un granulé à fort pouvoir calorifique (5 kWh/kg). Enfin, référez-vous aux différentes certifications du produit lors de l’achat (DIN Plus, EN Plus ou NF). Ces certifications garantissent que le granulé est de qualité.

laura